POURVU QUE LA NUIT S'ACHÈVE

Par Nadia HASHIMI
Pourvu que la nuit s'achève

Par l’auteure du Prix des Lectrices 2016…

« J’avais imaginé un million de morts pour mon mari : il aurait pu mourir frappé par la foudre. Ça aurait été tellement plus simple pour tout le monde : un éclair tombé du ciel. Une fin douloureuse mais brève. Hélas, les orages ne sont jamais là quand on a besoin d’eux. »

Lorsque Zeba est retrouvée devant chez elle, le cadavre de son mari à ses pieds, il paraît évident aux yeux de tous qu’elle l’a tué. Depuis son retour de guerre, Kamal était devenu un autre homme, alcoolique et violent. Mais cette mère de famille dévouée est-elle capable d’un tel crime ? Présumée coupable, Zeba est incarcérée dans la prison pour femmes de Chil Mahtab, laissant derrière elle ses quatre enfants. C’est à Yusuf, revenu des États-Unis pour régler une dette symbolique envers son pays d’origine, l’Afghanistan, que revient la défense de ce cas désespéré. Mais la prisonnière garde obstinément le silence. Qui cherche-t-elle à protéger en acceptant de jouer le rôle du suspect idéal ? Et dans ces conditions, comment faire innocenter celle qu’on voit déjà pendue haut et court ?

« Le portrait saisissant et juste d’une femme d’honneur parmi des hommes qui en sont dépourvus. » Kirkus

« Quand vous aurez achevé la lecture de ce livre, n’oubliez pas. Faites quelque chose. » Washington Independent

« Une histoire que vous n’êtes pas prêt d’oublier. » Booknotes

« Un roman puissant sur un monde plongé dans l’obscurantisme. » Book Reporter

Mot de l'éditeur :

Poursuivant sa mission de porte-parole des femmes afghanes, Nadia Hashimi aborde dans ce troisième roman l’une des injustices les plus criantes dont elles sont victimes en Afghanistan : les incarcérations abusives. Ce n’est un secret pour personne, il y a beaucoup trop d'innocentes derrière les barreaux en Afghanistan. Lorsque les femmes dérangent ou que leur attitude semble remettre en cause l’ordre établi, on les emprisonne sans autre forme de procès, et parfois même, on les exécute pour s'assurer qu’elles ne pourront plus clamer leur innocence. Parce qu'elles sont aperçues aux abords d'un parc avec un homme, parce qu’elles tardent à se marier ou refusent d’épouser celui qu’on leur a choisi, parce qu’elles ont osé être des femmes et se revendiquer comme telles, on les réduit au silence et on les prive de liberté.

Grâce au courage et à la détermination de Yusuf, Zeba, accusée du meurtre de son mari, a peut-être une chance d’échapper à la pendaison. Un roman poignant sur un simulacre de justice fait par les hommes pour les hommes, qui sait si bien réduire les femmes au silence.

  • Photo : © Patty Maher / Arcangel Images
  • Traducteur : Emmanuelle GHEZ
  • Date de parution : 04/07/2018
  • ISBN : 9782811228613
  • Prix : 7.90 €
  • Nombre de pages : 528
  • Type : Poche
  • Edition : Brochée


Découvrez le livre sur

Critiques sur Babélio


Par mamoounne
Magnifique roman. Un sujet lourd et terrible sur les femmes en Afghanistan Lire la suite

Par Jodyane
Histoire tragique qui se passe en Afghanistan . Zébra est accusée du meurtre de son mari .Elle est incarcérée dans une prison pour femme out les conditions de vie sont terribles ! Elle risque la pe...Lire la suite

Par Metehera
J'ai passé un bon moment avec ce livre malgré quelques longueurs et répétitions. L'histoire est émouvante, réaliste, et à la fois, dans certains passages, un peu trop chimérique. J'ai beaucoup a...Lire la suite

Par Shayshiine
Encore une fois, Hashimi avec sa plume nous plonge dans une histoire bouleversante .. Une histoire au coeur d'une société afghane où la femme n'a de place discrète que dans l'ombre des hommes .. U...Lire la suite

Par Sirrah
A travers les mots et les personnages de Nadia HASHIMI, c'est une part de l'Afghanistan qui se raconte. Au delà de l'histoire de Zeba et Yussuf, c'est la lute pour une justice équitable, pour le droi...Lire la suite