LES YEUX DE SOPHIE

Par Jojo MOYES
Les Yeux de Sophie
1916. Sophie veille sur sa famille en zone occupée pendant que son mari se bat sur le front. Quand un officier allemand pose les yeux sur le portrait qu’Édouard a fait de son épouse, une dangereuse obsession naît, qui amènera Sophie à prendre une terrible décision.
Un siècle plus tard, à Londres, Liv reçoit ce portrait comme cadeau de mariage avant de perdre l’homme qu’elle aime. Une rencontre pleine de promesses lui permet alors de prendre conscience de la véritable valeur du tableau. À mesure qu’elle découvre le passé trouble du portrait, la vie de Liv est bouleversée une nouvelle fois, et il lui semble que son destin est étrangement lié à celui de Sophie.
 
  • Photo : © Shutterstock
  • Traducteur : Odile CARTON
  • Date de parution : 20/10/2017
  • ISBN : 9782811239923
  • Prix : 18.20 €
  • Type : Grand format
  • Edition : Brochée
  • EAN : 9782811239923


Découvrez le livre sur

Critiques sur Babélio


Par sevm57
Les yeux de Sophie, c'est le titre d'un tableau qui sert de fil rouge à ce roman, dont la première partie se déroule à Saint-Péronne dans le Nord de la France pendant la première guerre mondiale et l...Lire la suite

Par indigote
Premier livre de cette auteure, j'ai adoré... Deux histoires s'entremêlent dans ce livre, l'une pendant la guerre, l'autre aujourd'hui... Tout tourne autour d'un tableau, dont on ignore le passé, l'...Lire la suite

Par lenezdanslesbouquins
Encore un très beau roman de Jojo Moyes dont on reconnaît la plume sensible et pleine d'émotion. On plonge dès le début du roman dans l'univers chaotique de la première guerre mondiale. Sophie gère av...Lire la suite

Par laure14
Une grande histoire d'amour, le portrait de la femme de l'artiste, le combat acharné d'une femme pour pouvoir conserver le cadeau de son mari défunt. Une histoire portée par des personnages féminins...Lire la suite

Par Salsa38
Jojo Moyes fait partie des auteurs que j'aime beaucoup et ne suis jamais déçue par ses livres (juste un petit bémol pour l'avant-dernier, "sous le même toit", qui ne fait pas partie de mes préférés). ...Lire la suite